Opération coup-de-poing du personnel de Schutzenberger

©2006 20 minutes

— 

Les salariés de Schutzenberger font monter la pression. Quelques jours après la liquidation judiciaire de la brasserie (édition du 31 mai), plusieurs dizaines d'entre eux ont déversé hier après-midi, sur la chaussée qui longe le site de Schiltigheim, quelques centaines de litres de bière provenant des cuves. Les employés ont également dressé un barrage filtrant, à l'aide de palettes chargées de fûts. « On durcit le ton pour obtenir une indemnisation correcte », explique l'un des salariés, Georges Lefakis.

Dans la matinée, le personnel s'était notamment entretenu avec le maire, le liquidateur et la préfecture. « On ne nous a fait aucune proposition. Mais nous savons que la valeur des actifs de Schutzenberger est supérieure à celle du passif. On demande juste une part correcte », ajoute Georges Lefakis. Les salariés promettent de nouveaux coups d'éclat avant le comité d'entreprise extraordinaire de demain.

J. B.