Le tram-train continue sa route

©2006 20 minutes

— 

Avis favorable. Vendredi dernier, la communauté urbaine de Strasbourg a rendu public le diagnostic de la commission chargée de l'enquête publique sur la section urbaine du projet de tram-train entre Strasbourg, la vallée de la Bruche et le Piémont des Vosges. Le chantier urbain, prévu dans le cadre de la première phase de travaux, devrait être achevé courant 2009. « Ce projet répond aux objectifs que le maître d'ouvrage s'est fixé et aux attentes de la population. Il entre parfaitement dans un concept de transport collectif adapté aux besoins actuels », indique la commission. L'infrastructure, qui vise à « relier la ville à la campagne », permettra de joindre le centre-ville, le quartier de l'Esplanade et les institutions européennes aux régions d'Obernai, Barr, Gresswiller et Mutzig, en passant par Molsheim et l'aéroport d'Entzheim, grâce au TER et au tram. La section urbaine prévoit la création d'une ligne de tram F offrant un trajet direct entre la place de la Gare et la future station Vauban (à l'Esplanade) ainsi qu'avec la future station Boecklin bâtie à la Robertsau.

La commission d'enquête a émis quelques recommandations : elle demande notamment la construction, à la gare, d'un accès entre la station du tram-train et le quai du futur TGV, ainsi que la création d'un passage couvert entre le terminus du tram-train, le tram F et la gare centrale. Elle réclame enfin une limitation des nuisances sonores.

Jonathan Barbier

Les travaux prévoient aussi de moderniser les voies ferrées entre Strasbourg, la vallée de la Bruche et le Piémont des Vosges, et de relier la gare de Strasbourg à l'aéroport d'Entzheim.