Un parc de loisir d'une autre planète

©2006 20 minutes

— 

 
  — no credit

Bienvenue dans l'anti-Disney. Inauguré hier après-midi à Ungersheim (Haut-Rhin), après vingt mois de travaux, le Bioscope ouvre ce matin au public. Parc de loisirs et de découvertes consacré à l'homme et son environnement, il ne compte ni grand 8 ni parade enchantée. Dispersées sur 6,5 hectares de terrain, les activités proposées au public se veulent divertissantes, mais aussi pédagogiques. « Le Bioscope est une forme de “loisir intelligent”, qui permet d'apprendre en s'amusant », indique Christian Duchement, le directeur du site.

Juste après l'entrée du parc, la reproduction du cratère d'une météorite de 150 kg tombée à Ensisheim en 1492 fume encore. Le visiteur est ensuite convié à entrer dans des « cellules thématiques ». Conçues sous forme de balade ludique et éducative, sonore et visuelle, ces structures habillées de bois ou de végétaux évoquent chacune un sujet abordant « les équilibres de l'homme » ou « les équilibres de l'environnement ». Un peu en retrait, une salle de 550 places accueille un spectacle pyrotechnique mêlant le feu à l'eau, la terre et l'air. Le théâtre de l'Homme propose de son côté une performance autour de l'évolution de l'espèce humaine. Si la plupart des animations captent l'attention du visiteur, d'autres paraissent moins accessibles. « Je n'ai pas tout compris, ça nécessite quand même pas mal de concentration », estime Annie, jeune mère de famille. Le type de remarques dont tiendront sûrement compte les responsables du parc : entre 2008 et 2012, le Bioscope connaîtra une nouvelle phase de travaux. D'un investissement similaire à celui déjà engagé (30,5 millions d'euros), elle permettra de réaliser des attractions déterminées en fonction des attentes exprimées par les visiteurs.

Jonathan Barbier

Tarifs - Adultes : 16 e. Enfants : 11 e www.lebioscope.com