Schutzenberger fixé le 30 mai

©2006 20 minutes

— 

La cour d'appel de Colmar a examiné hier le recours formé contre la liquidation de la brasserie Schutzenberger de Schiltigheim. Le procureur de la République de Strasbourg, la direction de la brasserie ainsi que le comité d'entreprise et les représentants des salariés avaient fait appel. Les juges ont notamment pu étudier la nouvelle mouture du plan de continuité, présenté vendredi dernier par la dirigeante actuelle, Marie-Lorraine Muller.

Ce projet prévoit de transformer le site de Schiltigheim en lieu d'embouteillage, alors que la production serait sous-traitée à Saverne. 32 salariés sur 68 seraient repris. Dans sa majorité, le personnel soutient cependant le plan de reprise de la Soprema et de Daniel Irion, qui prévoit un maintien de l'activité brassicole à Schiltigheim, avec un effectif de 39 salariés. La cour d'appel de Colmar rendra sa décision le 30 mai.

J. B.