STRASBOURG - Une audience vite éclipsée

— 

Claude n'a comparu que deux minutes, hier, devant le tribunal de Saverne. Ce Toulousain de 37 ans est poursuivi pour des feux à l'auberge de jeunesse du Château des Rohan, d'août 2008 à janvier 2011. Depuis 1999, il aurait aussi tagué le lieu et harcelé ses gérants, les rendant responsables d'un chagrin d'amour avec une Anglaise croisée sur place lors de l'éclipse de 1999. À sa demande, ils lui avaient fait suivre un courrier, resté sans réponse. La cour a renvoyé le procès au 24 mai, afin qu'une expertise psychiatrique du prévenu soit réalisée. P. W.