Chantal Augé perd son poste d'adjointe

— 

Le conseil municipal de Strasbourg s'est prononcé hier contre le maintien à son poste d'adjointe, chargée des marchés publics, de Chantal Augé. Un vote à bulletins secrets a scellé le sort de l'élue par 42 voix se prononçant pour son éviction. A la sortie de l'urne, on comptait aussi deux bulletins favorables à son maintien et trois nuls. A noter que l'opposition n'a pas pris part au vote. Cette destitution intervient quelques semaines après que Chantal Augé a pris la tête de l'association Anticor 67, destinée à lutter contre les conflits d'intérêts et la corruption. et dont l'arrivée avait créé quelques remous au sein de l'équipe municipale. Le maire (PS) Roland Ries, s'en est expliqué hier : « Elle aurait dû me prévenir, elle ne l'a pas fait. De plus, il y a une contradiction entre sa fonction d'adjointe et son poste à Anticor. » Chantal Augé a expliqué avoir « toujours accompli (son) travail dans le strict respect du droit. De plus, Anticor n'a pas de lien avec la ville. » C'est Françoise Bey qui a été désignée pour lui succéder.A. G.