Le bébé Manil sera soigné en France

— 

Soulagement pour la famille et les proches de Manil, ce bébé algérien de 8 mois atteint d'une maladie génétique et dont la greffe de moelle osseuse, vitale à sa survie, lui avait été refusée par plusieurs hôpitaux français, dont Strasbourg, en raison de dettes contractées par la Caisse nationale d'assurance-maladie algérienne (CNAS). Dans un communiqué, publié vendredi, le ministère français de la Santé a annoncé que « le petit Manil sera prochainement accueilli au sein d'un hôpital français, les frais médicaux et d'hospitalisation de l'enfant en France étant pris en charge par la CNAS ». Selon le média algérien Actu Santé, l'hôpital de Lyon se serait dit prêt à pratiquer l'intervention. « C'est une bonne nouvelle », a confié Farid Slimani, ce Strasbourgeois ami de la famille de Manil qui, depuis un mois, s'était investi dans ce combat. « Je remercie les autorités d'avoir réagi de façon positive et humaine », a-t-il dit. Le ministère de la Santé a rappelé que la dette de la CNAS auprès des hôpitaux français était estimée à 34 millions d'euros (588 000 € pour celui de Strasbourg).A. G.