Le Medef se prononce en faveur de Fessenheim

— 

Des patrons à contre-courant de l'opinion publique mais en adéquation avec les salariés. Alors que de plus en plus de voix s'élèvent en faveur de la fermeture de la centrale de Fessenheim, le Medef-Alsace s'est prononcé, hier, pour la poursuite de son exploitation. Il estime que « l'accès à une énergie fiable et bon marché est un facteur essentiel de compétitivité pour les entreprises alsaciennes ». Concernant la question de sa neutralisation, « il attend des pouvoirs publics des décisions guidées exclusivement par la rigueur technique et la rationalité économique ». A travers cette position, le Medef rejoint celle des salariés du site, dont il « salue l'attachement à leur outil de travail ». Dénonçant une « utilisation » de la centrale « à des fins purement politiques » en vue de la présidentielle, une intersyndicale fait circuler depuis un mois une pétition « contre sa fermeture et demande la tenue d'un débat national sur l'énergie ».P. W.