Les incidents de la Saint-Sylvestre

Philippe Wendling

— 

Une carcasse calcinée, hier matin, devant la maille Brigitte à Hautepierre.
Une carcasse calcinée, hier matin, devant la maille Brigitte à Hautepierre. — G. Varela / 20 Minutes

Cette année encore, les autorités ne communiquent pas sur les voitures brûlées à la Saint-Sylvestre. La raison : « Eviter toute surenchère ou compétition entre villes », indique le ministre de l'Intérieur, Claude Guéant. Selon nos informations et constatations, trois véhicules seraient partis en fumée à Hautepierre, dont un cabriolet devant le centre sportif Brigitte. A Koenigshoffen, un break a été brûlé rue Sénèque et des traces au sol laissaient penser, hier, que deux autres l'ont été dans des rues adjacentes. Au Neuhof, six voitures auraient été incendiées, notamment dans le secteur du Marschallhof. Ailleurs dans la région, on en dénombrerait deux à Vendenheim, une vingtaine à Mulhouse et quatre à Colmar.

Des échauffourées avec la police
Autre fait marquant de la soirée, un homme a foncé avec un véhicule sur des policiers qui ont ouvert le feu, vers 2 h, boulevard Balzac à Hautepierre. L'incident n'a fait aucun blessé. L'automobiliste, âgé d'une trentaine d'années, a été interpellé dans la nuit et placé en garde à vue. Des arrestations ont également eu lieu lors d'échauffourées entre forces de l'ordre et jeunes, entre minuit et 1 h, au Neuhof. En tout durant la soirée, pour dégradations ou insultes, ving-six personnes auraient été conduites au commissariat.