Parlement européen : le ministère des Affaires étrangères réagit

©2006 20 minutes

— 

Dans un communiqué, publié hier, le ministère des Affaires étrangères déclare son « étonnement » suite à la lettre adressée au président du Parlement européen, Josep Borrell, par le président du groupe parlementaire PSE (Parti socialiste européen), Martin Schulz. Ce dernier demande un débat sur le siège du Parlement à Strasbourg. Le ministère rappelle que cette localisation relève d'un traité qui « engage tous les Etats membres ».