Loyers du Parlement : plainte de la mairie pour diffamation

©2006 20 minutes

— 

L'affaire des loyers du Parlement européen prend un tour judiciaire. Le conseil municipal a autorisé, mardi, le maire (UMP) de Strasbourg, Fabienne Keller, à porter plainte au nom de la ville pour diffamation.

Cette dernière doit être déposée dans les tous prochains jours. Elle vise l'eurodéputé autrichien Hans-Peter Martin, qui avait employé le terme de «corruption» le 26 avril dernier dans le Bild et le Süddeutsche Zeitung. Les deux quotidiens allemands sont aussi concernés par la plainte. Une initiative très critiquée par l'opposition municipale, qui estime qu'elle risque d'être vaine et contre-productive. En revanche, la motion demandant au chef de l'Etat de rappeler que Strasbourg est le siège du Parlement a été votée à l'unanimité. Reste à savoir si cela peut apaiser la polémique qui ne cesse d'enfler, Martin Schulz, le chef du groupe socialiste au Parlement ayant demandé hier un débat sur la question.

L. M.