Le SOS des chirurgiens

©2006 20 minutes

— 

Chirurgien, une profession en voie de disparition. C'est le message que souhaite faire passer l'Union des chirurgiens de France (UCDF), qui a lancé hier une campagne d'affichage à Strasbourg. « Nous sommes confrontés à une crise des vocations, explique Jean-Claude Vogt, le représentant en Alsace de l'UCDF. L'an dernier à Strasbourg, à l'issue du concours de l'internat, seul un élève a choisi la chirurgie viscérale. » Dans huit ans, 50 % des chirurgiens français prendront leur retraite et ne seront pas remplacés, souligne l'UCDF. L'organisme explique cette désaffection par l'absence de revalorisation des honoraires, ou encore par la hausse des cotisations d'assurance liée à la multiplication des recours judiciaires de patients mécon- tents. «Il n'y a pas de chirurgie sans risque, mais je dois verser 15 000 euros de cotisations par an», déplore Jean-Claude Vogt.

J. B.