Une statue de Gandhi dévoilée

— 

Le maire devant la statue de Gandhi.
Le maire devant la statue de Gandhi. — G. Varela / 20 Minutes

La communauté indienne, vivant en Alsace, était nombreuse hier matin pour assister au dévoilement, dans le parc de l'Etoile, d'une statue représentant le Mahatma Gandhi, et dont on commémorait hier le 142e anniversaire. Sculptée par l'artiste indien, Ram Sutar, et donnée à la ville par le gouvernement indien, elle symbolise « la paix et l'humanité entre les cultures », a déclaré le maire (PS) de Strasbourg, Roland Ries.

Accord de coopération signé
« Gandhi a insufflé l'espoir à des millions de personnes et inspirer des combats pacifiques », a rappelé le premier édile qui a annoncé que cette statue serait le premier maillon d'un parcours des Droits de l'homme, que la ville aimerait « réaliser dans un avenir proche ». Cette cérémonie fut suivie par des élèves de la ville indienne de Rajkot, qui entretiennent depuis trois ans une correspondance avec des collégiens, scolarisés au Gymnase Jean-Sturm.
Peu de temps avant, le maire avait reçu à l'hôtel de ville une délégation de la ville d'Udaipur, située dans l'État du Rajasthan, dans le nord-ouest de l'Inde, pour signer un accord de coopération entre les deux villes. Objectif, travailler main dans la main pour la préservation du patrimoine historique et le développement urbain. « Je vais m'inspirer des réalisations urbaines de Strasbourg, avec ses réseaux de bus, ses pistes cyclables, ses zones piétonnes ou ses voies fluviales », a dit le maire d'Udaipur, Rajni Dangi.A.G.