PSA au chômage forcé

©2006 20 minutes

— 

Cinq mille ouvriers de l'usine PSA Peugeot-Citroën de Mulhouse (Haut-Rhin) ont été placés en chômage technique par la direction, entre mardi après-midi et 13 h 15 hier, a indiqué un porte-parole du site. En cause : une grève chez le fournisseur de sièges Faurecia, basé à Pulversheim (Haut-Rhin). En raison du système de fourniture en flux tendus, l'usine mulhousienne s'est rapidement retrouvée en rupture de stocks, devant cesser la production de Citroën C4, Peugeot 307 et 206. Au total, cet arrêt du travail a entraîné une perte de production de 1 675 voitures. Un accord ayant été trouvé mardi soir entre la direction et les salariés de Faurecia, l'activité du site a pu redémarrer dans la nuit, puis celle de PSA hier après-midi.

J. B.