Roland Ries craint que le Parlement européen ne quitte Strasbourg

©2006 20 minutes

— 

Le Parlement européen restera-t-il à Strasbourg ? Déjà maintes fois posée, la question revient sur le devant de la scène à l'occasion de la session d'avril. Une majorité de parlementaires européens ne cache plus son désir de voir toutes les sessions plénières se tenir à Bruxelles. Les eurodéputés ont d'ailleurs tendance à réduire leur présence à Strasbourg au strict minimum : « Le danger, c'est de voir les sessions vidées progressivement de leur contenu politique en raccourcissant leur durée », s'inquiète le sénateur (PS) du Bas-Rhin Roland Ries. Ce dernier craint aussi que le projet de création d'un institut européen de technologie à Strasbourg ne se substitue au Parlement. Il en a fait part à Jacques Chirac dans un récent courrier. Le directeur du cabinet du président de la République a tenu à le rassurer en lui indiquant que ce projet « ne saurait remettre en cause le siège du Parlement européen à Strasbourg ».

L. M.