STRASBOURG - Les enseignants érigent une stèle

— 

Une stèle a été déposée pour protester contre la suppression de postes.
Une stèle a été déposée pour protester contre la suppression de postes. —

« En ce funeste jour, nous sommes réunis pour inaugurer la stèle à la mémoire des victimes de l'Éducation nationale ». Tout un symbole. Pour protester contre la suppression de postes dans le Bas-Rhin, plusieurs enseignants et représentants de l'UNSA ont manifesté hier matin, place Kléber, pour rendre hommage à ceux dont « les postes font les frais des coupes budgétaires », a expliqué Christian Moser, le secrétaire départemental de l'UNSA. Professeurs contractuels, auxiliaires de vie scolaire, assistants d'éducation, « personne n'est épargnée », a-t-il ajouté, précisant que le non-remplacement de certains enseignants a des incidences sur la scolarité des élèves. « On fonctionne à flux tendu : soit on renvoie les élèves chez eux, soit on surcharge d'autres classes. » Quelque 93 postes ont été supprimés cette rentrée dans le 1er degré.A.G.