record en quad électrique

Philippe Wendling

— 

Jean-Michel Ritter et l'un de ses modèles de quad électrique ORA.
Jean-Michel Ritter et l'un de ses modèles de quad électrique ORA. — G. Varela / 20 Minutes

«C'est une mauvaise idée de penser qu'un véhicule électrique a une plus faible autonomie qu'un autre à moteur thermique. Tout est une question de batteries », estime Jean-Michel Ritter. L'ingénieur alsacien va tenter d'établir le record mondial d'autonomie en quadricycle 100 % électrique, sur l'autodrome de la cité de l'automobile de Mulhouse, aujourd'hui à partir de midi. Avant de débuter son périple au volant de l'ORA, un engin qu'il a entièrement conçu, il effectuera un tour de chauffe devant la maison de la région au Wacken, à 9 h 30.

Objectif : 300 à 400 km
« Mon objectif est de prouver qu'à partir du moment où vous disposez de batteries adéquates, vous pouvez parcourir en électrique le même kilométrage qu'une voiture classique, explique-t-il. Là, nous allons utiliser un pack batteries LifePo4 [Lithium, fer, phosphate] qui nous permettra d'avoir une puissance embarquée de 200 ampères/heure sous 48 volts. » A une vitesse de 20 km/h, Jean-Michel Ritter espère rouler, sans recharger, entre 15 heures et 24 heures et donc « parcourir entre 300 et 400 km ».
En cours d'homologation « route », l'ORA, disponible en plusieurs versions, est construit dans la région. Le modèle dit « 14 », que va conduire aujourd'hui Jean-Michel Ritter, est commercialisé à partir de 6 000 €. Quatre ORA ont déjà trouvé preneur. Deux ont été achetés par un organisme haut-rhinois proposant des séjours ludiques à des personnes paraplégiques, un par un riche Libanais pour ses promenades à Saint-Tropez, et le dernier par un viticulteur bio.