Les salariés de l'imprimerie Didier-Quebecor toujours sur le pont

©2006 20 minutes

— 

Une délégation de salariés de Didier-Quebecor a manifesté, hier matin vers 11 h, devant la Maison de la région. Adrien Zeller (UMP) a ensuite reçu les salariés de l'imprimerie strasbourgeoise, dont la fermeture annoncée entraînera 176 licenciements.

Une entrevue au cours de laquelle le président de la région s'est montré à l'écoute, affirme Lucien Monzinger, secrétaire CGT du comité d'entreprise de Didier-Quebecor : « Adrien Zeller nous a apporté son soutien en condamnant la fermeture. Il nous a dit qu'il allait contacter la direction. » Les salariés de Didier-Quebecor rencontrent également, ce matin à 9 h, la maire UMP de Strasbourg, Fabienne Keller. Cet après-midi, ils prévoient de manifester avec les anti-CPE : « Nous participons au défilé car nous estimons que tout est lié. Cette politique ultra-libérale conduit à des fermetures comme celle qui touche notre entreprise », souligne Lucien Monzinger. L. M.