Joggeuse violée à l'Orangerie : une arrestation

— 

Interpellé dimanche, un Strasbourgeois de 37 ans a été présenté au parquet et placé en examen, hier, pour le viol d'une étudiante dans le parc de l'Orangerie, a-t-on appris de source judiciaire. Déjà recensé dans les fichiers de la police, l'agresseur présumé a été identifié, notamment, grâce aux empreintes ADN laissées sur la victime. Les faits se sont déroulés le jeudi 2 juin dernier, entre 1 h 30 et 2 h du matin. La jeune femme, âgée de 20 ans, était en train de faire un jogging quand elle a été stoppée dans sa course et traînée par les cheveux dans un bosquet. Elle a alors été abusée sexuellement sous la menace d'être poignardée. Avant de prendre la fuite, son agresseur avait pris soin de lui dérober son téléphone portable, certainement pour l'empêcher d'appeler les secours. Déjà traduit en justice dans le cadre d'autres affaires, le prévenu n'avait jamais été poursuivi jusque-là pour viol. Il a été écroué, hier, dans la journée.P. W.