Vers un troisième procès du Dr Muller

— 

Jean-Louis Muller clame son innocence dans la mort de sa femme en 2001.
Jean-Louis Muller clame son innocence dans la mort de sa femme en 2001. —

La Cour de cassation a cassé, hier, la condamnation en appel du docteur Jean-Louis Muller accusé du meurtre de sa femme Brigitte. En juin 2010, à Colmar, l'ex-médecin légiste avait écopé de 20 ans de prison, une peine identique à celle prononcée par les assises du Bas-Rhin en 2008. Le 8 novembre 1999, le corps sans vie de son épouse avait été découvert, une balle dans la tête, dans la cave de leur domicile à Ingwiller. Depuis, l'homme, âgé de 55 ans aujourd'hui, crie son innocence et parle d'un suicide. N'ayant pas encore reçu les motivations de la décision de la Cour, ses avocats se voulaient prudents hier. « Mais vraisemblablement, Jean-Louis Muller aura un troisième procès », avance Pierre Schultz, l'un des conseils. En outre, dès hier soir, il devait « retrouver la situation dans laquelle il était avant ses condamnations, c'est-à-dire la liberté ».P. W.