Contre-temps pousse le son à l'Orangerie

Anne Pflaum

— 

Le trompettiste Étienne C a séduit le public de l'Orangerie.
Le trompettiste Étienne C a séduit le public de l'Orangerie. — G. Varela / 20 minutes

Un soleil de plomb et cette alléchante odeur de merguez qui chatouillait les narines... Toutes les conditions étaient réunies pour faire des Pelouses sonores 2011 une réussite. Organisé dans le cadre du 8e festival électrogroove Contre-Temps, le rendez-vous champêtre était donné hier, au parc de l'Orangerie. « C'est la scène du festival la plus ouverte musicalement, explique Nicolas, coordinateur de l'événement. L'idée est de rendre la culture urbaine accessible au plus grand nombre. »

À l'ombre des enceintes
On est loin de l'image négative qu'avait ce courant culturel il y a peu de temps encore. Hier, l'événement n'avait pas d'âge et plutôt des airs de pique-nique familial. Atelier bronzage, cours improvisé de diabolo ou partie de foot, tous ont semblé trouver leur compte. « C'est Tobias (3 ans) qui, en entendant la musique, a voulu voir ce qu'il se passait », raconte ce papa amusé, tout en dégustant nonchalamment des myrtilles sur un fond d'électro jazz.
Quatre formations ont assuré le show jusqu'à 22 h. Et si Contre-Temps est l'occasion d'apprécier des artistes de calibre international, les organisateurs attachent une grande place à la scène locale et émergente, notamment lors des Pelouses sonores : « Cela ne nous rapporte rien, c'est juste pour le plaisir de partager un moment familial et musical ! »
Pour Nicolas, batteur des Strasbourgeois Kings Love Jacks, « ce rendez-vous est très bien pour découvrir des groupes du coin en live et, peut-être, en convaincre certains de venir nous apprécier en salle ».

Des festivités toute la semaine

Expositions, concerts, apéro-mix croisières, projectionde films et autres pépites musicales... Le festival strasbourgeois Contre-Temps, c'est une trentaine d'artistes dans une vingtaine de lieux et ça continue jusqu'à mardi prochain. Retrouvez toute la programmation sur www.contre-temps.fr ou au 06 62 93 24 57.