Le restaurateur se défend d'avoir une pub sexiste

— 

Pour vanter sa tarte flambée, un restaurateur de la Grand'rue utilise, depuis peu, la photo d'une culotte glissant le long des jambes d'une femme. Son slogan : « Le terroir alsacément plus sexy ». Considérant cette pub « sexiste », des associations féministes et homosexuelles avaient manifesté, mercredi dernier, devant le restaurant, abandonnant sur leur passage des sous-vêtements. « Ce n'est pas en jetant des culottes sales sur les tables où les gens vont manger que les choses vont changer, vient de réagir Olivier Lammert, le gérant de l'enseigne. J'adore la région, mais on ne s'y éclate pas. En Allemagne et en Suisse, les choses sont plus débridées. Cette pub a pu faire grincer des dents et je présente mes excuses à ceux qui se sont sentis heurtés. Mais elle n'a pour but que de faire sourire. Chez nous, la discrimination est hors course et on soutient, par exemple, le Sidaction. On a choisi ce visuel car il est rigolo et qu'il met la femme en valeur grâce à de jolies jambes. C'est un concept. »P. W.