La filière automobile régionale en perte de vitesse

© 20 minutes

— 

Près de 800 emplois précaires devraient disparaître cette année dans la filière automobile, en Alsace et en France-Comté. C’est la conséquence du repli de l’activité chez Peugot-Citroën. A Mulhouse, la production de la 307 va progressivement diminuer et celle des 206 doit être stoppée d’ici peu. L’assemblage de la Citroën C4, qui doit monter en puissance dans le courant de l’année, ne suffira pas à maintenir le nombre actuel de salariés. Selon la direction du site de Mulhouse, « 150 à 200 emplois d’intérim et CDD seront supprimés ». Côté syndicat, on avance plutôt le chiffre de 400 postes, appelés à disparaître d’ici à la fin de l’année. Les pouvoirs publics estiment que ce repli n’est pas durable. Un avis que ne semble pas partager André Blasco. Pour le responsable de la CFDT métallurgie Alsace, « PSA développe actuellement ses capacités de production en Europe de l’Est et ses fournisseurs seront sans doute obligés de suivre ». L. M.