Gare aux gros escargots lundi sur les routes

© 20 minutes

— 

Journée de mobilisation des transporteurs routiers ce lundi en Alsace, contre l’instauration d’une taxe sur les poids lourds de plus de 12 tonnes transitant par la région. Au terme d’une réunion qui s’est tenue hier après-midi à l’autoport de Sausheim, les trois fédérations de la profession (FNTR, TLF et Unostra) ont décidé de mener conjointement une opération escargot. Avec un seul mot d’ordre : « l’abandon de cette loi bête et inutile », précise Pierre Mathis, président de l’Unostra-Est et lui-même entrepreneur. Pour lui, « ce n’est pas en faisant payer une taxe qu’il y aura moins de camions sur les routes. Les Suisses ont par exemple multiplié par cinq l’an dernier le montant de leur taxe sur les poids lourds, et pourtant il y en a toujours autant sur leurs routes. » Mais ce qui semble fâcher le plus les transporteurs routiers, c’est la perspective de voir leurs charges alourdies, dans un marché très concurrentiel : « En France, on a déjà les péages et on veut encore nous ajouter une taxe régionale. Inévitablement, nous devrons la répercuter sur nos clients et au final, c’est le consommateur qui paiera », prévient Pierre Mathis. L’Unostra estime que cette taxe supplémentaire pourrait provoquer une hausse de l’inflation de 1,5 à 2 % dans la région Alsace. L’opération de lundi aura en tout cas valeur de test, sachant que les transporteurs routiers envisagent des actions plus dures s’ils n’obtenaient pas satisfaction. Ludovic Meignin

action L’opération escargot prévue lundi concerne les grands axes routiers de la région. Dès 9 h du matin, les transporteurs doivent converger vers Sélestat, depuis les principales villes d’Alsace.