Infotechnique : numérisateur de gros

©2006 20 minutes

— 

La commissaire européen pour la société de l'information et les médias, Viviane Reding, a visité hier le centre de numérisation Eurodema, géré par la société Infotechnique

Sa venue à La Walck est liée à la création d'un fonds numérique européen rassemblant les ouvrages conservés dans les différentes bibliothèques

Avec son savoir-faire, la société pourrait bien décrocher le marché de la numérisation des documents

Depuis mai 2005, la société participe en effet au projet Amalfi, qui vise à numériser les 40 000 volumes du Livre Foncier d'Alsace-Moselle, l'un des piliers du droit local

« Nous sommes capables de faire fonctionner nos scanners 24h/24, 5 jours sur 7 », indique Christophe Rouesné, ingénieur d'affaires d'Infotechnique

Equipées d'un tourne-page automatique, les 4 machines peuvent numériser jusqu'à 2 400 pages par heure en format A4

Et l'entreprise veut faire mieux : elle teste un nouveau modèle traitant 3000 pages par heure

J B
Le projet de création d'une bibliothèque numérique européenne est né en avril 2005, à l'appel de six chefs d'Etat, dont Jacques Chirac, en réaction à la démarche de Google, qui annonçait le lancement de la numérisation de millions de livres de bibliothèques américaines.