Suicide d'un gardien de la paix

— 

Un policier s'est suicidé, hier entre 6 h et 6 h 30 du matin, au commissariat central du Heyritz. Détaché à la sécurité de proximité, l'homme, 34 ans, a utilisé son arme de service après s'être réfugié dans des toilettes. Il avait pris ses fonctions vers 5 h 30. Hier après-midi, ses supérieurs se sont refusés à tout commentaire indiquant, juste, qu'à ce stade de l'enquête, rien ne permettait de dire si son geste avait été motivé par des raisons personnelles ou professionnelles. Une cellule d'aide psychologique a été montée pour ses collègues.P. W.