Uberach, la bière ludique née de l’éclipse

© 20 minutes

— 

La bière d’Uberach, éponyme du village où elle est brassée, a vu le jour en 1999 à l’occasion de l’éclipse totale de soleil. « Fille » de ce phénomène, cette bière ne pouvait être que noire. Un coup de maître pour Eric Trossat et Sylvain Gassman, les deux patrons, qui ne se sont pas arrêtés en si bon chemin. « Notre gamme compte une quinzaine de bières, outre les quatre traditionnelles, explique David Pateau, le brasseur. Leur création est le plus souvent issue d’une envie ou de hasards. » Ces passionnés ont désormais un nouvel objectif : produire des séries limitées trois à quatre fois par an. Quant aux petits textes souvent lyriques qui ornent les bouteilles, ils sont signés Jean-Claude Colin, auteur d’ouvrages sur la bière. F. L. M.-N.

chaussures Chaque année, 1 500 hectolitres de bière sont produits dans la brasserie d’Uberach, installée dans une ancienne fabrique de chaussures. La structure, qui compte quatre salariés, a réalisé un chiffre d’affaires de 500 000 e en 2004. Les trois quarts de sa production sont écoulés dans la région, dans des restaurants, des bars ou chez des détaillants.