« Elle attirera une nouvelle clientèle dans nos boutiques »

— 

Pierre Bardet
Le directeur général des Vitrines de Strasbourg.
Pourquoi s'équiper d'une telle application ?
Il est important face à la concurrence, comme celle des magasins d'usine qui vont ouvrir à Roppenheim, de doter les commerces strasbourgeois d'outils de communication très innovants et modernes. A l'instar de notre site Internet. Il est important de noter que c'est la première fois qu'une asso de commerçants lance sa propre application.
Cela coûte-t-il cher ?
C'est surtout très compliqué à créer. L'investissement est de l'ordre de 20 000 €, site inclus. Mais les adhérents des Vitrines de Strasbourg ne doivent rien payer. Pareil pour les utilisateurs.

Attendez-vous un retour sur investissement ?
Bien sûr. En terme d'image tout d'abord. Vous imaginez les touristes pourront trouver facilement un resto ou un hôtel. Puis cela nous permet d'attirer une clientèle plus jeune. Même s'il y a aussi des personnes âgées équipées.