Trois webcams diffusent sur le Net des images fixes de la station du Lac Blanc.
Trois webcams diffusent sur le Net des images fixes de la station du Lac Blanc. —

Strasbourg

Surfer sur le Net pour mieux skier

Sports d'hiver Afin de satisfaire la clientèle alsacienne, les stations de ski de la région développent de plus en plus leurs services sur Internet

Webcams, Facebook, Twitter, tous les moyens sont bons pour satisfaire les skieurs alsaciens. Finies les mauvaises surprises – pas assez de neige, sale temps – pour ceux qui décideront au débotté d'enfourcher leur paire de skis, au sortir du boulot ou le week-end. Afin d'informer leur clientèle, les stations de ski de la région développent de plus en plus leurs services sur le Web. Tour d'horizon des principales stations.

Le Lac blanc. Très en pointe, l'office de tourisme de la Vallée de Kaysersberg lance à partir d'aujourd'hui son compte Twitter pour informer les usagers de la station (@LacBlanc). « Des précisions sur l'enneigement seront ainsi diffusées chaque matin et en temps réel en cas d'importantes chutes de neige », souligne Johanna Wiss, chargée du dossier. Des renseignements sont aussi fournis en direct aux internautes via un compte Facebook (Station du Lac Blanc). Enfin, trois webcams installées depuis 2006 (l'une est actuellement hors service) diffusent des images fixes des pistes, toutes les 10 minutes. La saison dernière, le site a comptabilisé 235 000 vues.

Le Champ du feu. Cette petite station familiale, la plus proche de Strasbourg, fait partie des rares à ne pas être équipée de webcam. Mais le projet est à l'étude, indique Christophe Amoros, directeur d'exploitation. « Une caméra sera installée, on l'espère pendant la saison. L'investissement peut aller jusqu'à 10 000 € pour une caméra panoramique. En ce qui nous concerne, les frais ne devraient pas excéder les 1 000 €. » Un compte Facebook (Le Champ du feu) précise aussi les pistes ouvertes et leur état.

Le Markstein/Grand Ballon. En plus des infos disponibles sur Facebook (Le Markstein), trois webcams permettent d'avoir une vision d'ensemble des stations. Les images sont actualisées toutes les 1 h 30. « Le week-end jusqu'à 10 000 personnes visitent le site par jour », explique Kevin Champagneur, du syndicat mixte du massif.
Schnepfenried. Une webcam transmet des images toutes les 15 minutes entre 9 h et 16 h. Et sur Facebook, la mascotte Schnepfy le Pingouin vous rencarde sur les actus essentielles.