Trams en grève au marché de Noël

Philippe Wendling
— 
Aucun tram D, E ni F ne roulera demain. Les A, B et C circuleront toutes les 13 à 18 min.
Aucun tram D, E ni F ne roulera demain. Les A, B et C circuleront toutes les 13 à 18 min. — G. Varela / 20 Minutes

   Ils réclament une amélioration de leurs conditions de travail, dont « la limitation du temps de conduite des trams à 4 h 30. » A l'appel d'une intersyndicale, des agents de la CTS vont débrayer demain, jour de lancement des marchés de Noël et du tram F. Résultat, ce dernier sera bien inauguré, mais n'accueillera les usagers que dimanche. « Les trams D et E ne circuleront pas non plus, précise la compagnie. Les A, B et C ne fonctionneront qu'entre 6 h et 20 h, et ce toutes les 13 à 18 min. » Les bus seront aussi perturbés, 11 lignes neutralisées*. 

 « Au détriment de l'image de la ville »
Débrayer le 1er jour du marché de Noël « est un acte irresponsable au détriment des consommateurs et des commerçants », dixit Pierre Bardet, le directeur général des Vitrines de Strasbourg. Un avis partagé par Jean-Jacques Gsell, l'adjoint (PS) chargé du tourisme : « Je respecte le droit de grève, mais il doit être utilisé à bon escient. Là, c'est une atteinte à la notoriété de la ville alors que les caméras de toute l'Europe et du monde sont braquées sur elle. C'est de la bêtise de la part des syndicats. » L'élu se veut tout de même rassurant. Strasbourg est une « ville à taille humaine », moins de trams n'empêchera pas les visiteurs de parcourir les marchés.
  Lors du dépôt du préavis de grève, la semaine dernière, un syndicaliste expliquait « ne pas vouloir embêter les usagers » et préférer « être entendus par la direction que d'en arriver là. » Réponse, hier, du directeur de la CTS, Jean-Philippe Lally : « Nous prenons acte de l'action, mais nous n'accepterons pas plus leurs revendications qui consistent en une réduction du temps de travail, ce qui est impossible. »
  *Plus d'infos sur www.cts-strasbourg.fr.