Manif pour plus de postes à la vie scolaire

— 

Une barrière bloque l'accès à la rue Toussaint menant au rectorat. La soixantaine de personnes, venues manifester, hier à 16 h 30, a été cantonnée aux trottoirs de la rue Sébastopol. A l'appel de l'intersyndicale, des enseignants, des parents et des élèves du lycée Marie-Curie mais aussi d'autres établissements de la région ont protesté contre la dégradation des conditions d'encadrement à la vie scolaire. Ils réclament la création de postes supplémentaires. « Depuis la rentrée, il y a eu des vols, des intrusions dans le lycée. Il n'y a plus personne pour surveiller les abords du lycée, dénonce Thomas Paulus, du conseil de la vie lycéenne à Marie-Curie. Le bureau de la vie scolaire et le foyer des élèves sont souvent fermés. On a donc décidé de lancer une pétition. Elle a été signée par 20 classes sur 24. » Les profs et la vie scolaire de ce lycée avaient déjà fait grève le 15 novembre pour demander la création d'un poste d'assistant d'éducation. Une délégation a été reçue, hier, au rectorat.S. de A.