La mobilité électrique de la ville primée

— 

Roulements de tambours. Avec deux autres collectivités de 200 000 habitants et plus, Strasbourg va recevoir le Trophée des villes électromobiles, cet après-midi au salon des maires, à Paris. Premier du genre, le prix est décerné par l'Avere-France, l'Association pour le développement du transport et de mobilité électriques. Son objectif : « distinguer les collectivités qui ont de bonnes pratiques en matière de mobilité électrique pour encourager d'autres à faire de même », explique Charlotte de Silguy, porte-parole de l'Avere. Plusieurs critères ont été pris en compte, dont le recours aux véhicules électriques dans les flottes d'engins municipaux ainsi que dans les systèmes de transports collectifs. Strasbourg se distingue par l'utilisation de 118 engins de ce type, dont 12 voitures particulières. Mais aussi grâce à l'expérimentation d'hybrides qu'elle mène actuellement avec Toyota et son partenariat avec le Bade-Wurtemberg pour la pose de bornes de recharges. p. W.