Kraft Foods dégraisse à Strasbourg

© 20 minutes

— 

Un comité central d’entreprise (CCE) extraordinaire s’est tenu hier après-midi au siège français de Kraft Foods, à Vélizy. Les représentants syndicaux des salariés des deux sites strasbourgeois qui doivent fermer étaient présents à cette réunion. Selon leur porte-parole, Roger Bieger (CFTC), « la direction justifie sa décision par une chute du marché des décaféinés et la perte de plusieurs gros clients ». Cinquante-cinq emplois vont donc disparaître à Strasbourg, le géant agro-alimentaire ayant décidé de délocaliser sa production de décaféiné à Brême, en Allemagne, d’ici à avril 2006. Des reclassements seront proposés sur d’autres sites, notamment à Paris et à Montpellier. Toutefois, ils ne compenseraient pas la totalité des emplois supprimés. L’intersyndicale strasbourgeoise doit se réunir cet après-midi pour décider d’éventuelles actions : « Nous ne voulons pas baisser les bras », soulignait hier Roger Bieger. La direction de Kraft Food France n’a pas souhaité s’exprimer à l’issue du CCE. L. M.