Les gardiens de prison crient leur peine

— 

Des gardiens de prison de la région pourraient bloquer la maison centrale d'Ensisheim, ce matin. D'autres devraient converger vers la Lorraine pour neutraliser le centre pénitentiaire de Nancy. Dans le cadre d'un mouvement national, ils dénoncent des insuffisances du budget pénitentiaire 2011 par rapport à leur travail. « Nous déplorons que dans nos nouvelles missions, on ajoute les extractions judiciaires et les escortes de détenus qu'assuraient les forces de l'ordre », précise Eric Schmitt de la CGT. Deux centres, dont Nancy, expérimenteront le dispositif en 2011, mais selon le syndicaliste, « dans un second temps, des maisons d'arrêt, telle l'Elsau, seront sollicitées ». Autre grief, des miradors devraient être supprimés au centre de détention d'Oermingen. « Leur utilité n'est pas fondée nous dit-on. Mais c'est de l'hypocrisie, estime Eric Schmitt. Il s'agit de récupérer des effectifs pour d'autres tâches, au détriment de la sécurité. » D'autres actions syndicales ne sont pas à exclure.P. W.