Des paniers de légumes font leur entrée en gare

— 

Une agriculture durable au bout du sillon ferroviaire. Depuis hier, les usagers des TER ont la possibilité d'acheter des paniers de fruits et légumes dans sept gares de la région (lire l'encadré).

Des produits issus de fermes locales
Ces paniers fraîcheurs seront proposés tous les jeudis de 16 h à 19 h, « un créneau adapté pour que les usagers puissent facilement les ramener chez eux, explique Michel Loth, le directeur régional de la SNCF. Il s'agit pour nous de revitaliser les gares en offrant un service supplémentaire de proximité à nos clients. » Pour la chambre régionale d'agriculture et l'interprofession des fruits et légumes d'Alsace, l'opération vise « à mettre en avant les produits locaux. Et ce tout en améliorant et en renforçant les relations entre les consommateurs et les producteurs  », se réjouit Jean-Paul Bastian, le président de la chambre. Vendus dans des cabas réutilisables, les fruits et légumes sont issus d'une vingtaine d'exploitations de la région. « Vous ne trouverez pas d'agrumes, prévient Françoise Tempé, productrice de pommes et responsables de la vente des paniers à Sélestat. Nous ne proposons que des produits de saison cultivés à proximité. » Elle a garni, hier, les premiers paniers, avec entre autres, du persil, des pommes, des pommes de terre, de la batavia et du céleri. A l'occasion, ils comprendront aussi des produits finis tel du miel et des recettes de plats du terroir alsacien.P. W.

Vendus sur abonnement dans sept gares

Les paniers sont proposés à Sélestat, Haguenau, Saverne, Molsheim, Colmar, Bollwiller et Saint-Louis. Deux formules existent : 4 kg de fruits et légumes à 10 € et 7 kg à 15 €. Pendant quelques semaines, ils sont vendus à qui le souhaite, ensuite il faudra s'abonner 3, 6 ou 12 mois auprès des exploitants. Infos sur www.ter-sncf.com/alsace et au 0 800 77 98 67.