Michel Habig jugé pour les caravanes brûlées

©2006 20 minutes

— 

Michel Habig, le maire (UMP) d'Ensisheim (Haut-Rhin), et quatre employés municipaux de sa commune, comparaîtront devant le tribunal correctionnel de Strasbourg, le 13 mars prochain

Ils sont poursuivis pour avoir incendié quatorze caravanes de nomades, qui étaient installées illégalement sur un terrain municipal

Le procureur de Strasbourg, Jacques Louvel, a précisé hier soir que les mis en cause ont reconnu les faits

Ils encourent un maximum de dix ans de prison et de 150 millions d'euros d'amende

Le 11 janvier, le maire avait donné l'ordre à ses employés d'incendier un campement de nomades en l'absence de ses occupants, sous les yeux de trois gendarmes qui ne sont pas intervenus

L M