35 ans d'attraction à Europa-Park

Philippe Wendling

— 

Le parc propose une centaine de manèges et de spectacles sur près de 85 hectares.
Le parc propose une centaine de manèges et de spectacles sur près de 85 hectares. — G. VARELA / 20 Minutes

« Quand nous avons ouvert Europa-Park le 12 juillet 1975, nous pensions accueillir entre 150 000 et 1 million de personnes par an », raconte Roland Mack, son propriétaire. L'année dernière, la centaine de manèges et spectacles du parc de Rust ont attiré près de 4 millions de visiteurs, portant à 82 millions leur nombre depuis sa création. Une fréquentation qui fait de lui le premier parc de loisirs saisonnier au monde.

Entrée gratuite pour les natifs de 1975
Le succès, Europa-Park le doit à sa thématique européenne, mais aussi à « sa localisation », estime Roland Mack. Situé dans le Bade-Wurtemberg, à 55 km de Strasbourg et 90 km de Bâle, sa clientèle est à 49 % allemande, 20 % suisse et 19 % française. « C'est pourquoi plus de la moitié de nos 3 000 employés viennent d'Alsace », précise son patron. Et ils pourraient croître avec les projets envisagés : nouveaux manèges et hôtels, organisation de séjours touristiques en Alsace et en Forêt-Noire. « L'idée est de multiplier les offres pour fidéliser notre clients », précise Roland Mack. Un objectif qu'il a déjà plus qu'atteint, 80 % d'entre eux venant plusieurs fois par saison. « Il m'arrive d'y passer 30 jours par an », témoigne Laurent Hauser. Fan, le quarantenaire anime depuis 2005 un site Internet privé dédié au parc. Habitué des lieux depuis 1977, lorsqu'il s'y rendait avec ses parents, il vient désormais avec ses filles de 7 et 8 ans. « Europa-Park est apprécié parce qu'il est familial, estime-t-il. Il y a peu d'attractions fortes, mais beaucoup de manèges pour les petits. Les seniors aiment les décorations et les spectacles. »
A l'occasion du 35e anniversaire du parc, l'entrée sera gratuite, du 12 au 18 juillet, pour les personnes nées en 1975.