Un service en ligne pour un meilleur sens de l'orientation

Sonia de Araujo

— 

L'élève pourra échanger des mails avec son professeur, via le Webclasseur.
L'élève pourra échanger des mails avec son professeur, via le Webclasseur. — B. BISSON / JDD / SIPA

Le rectorat s'est fixé de nouvelles orientations pour la rentrée prochaine. Afin d'accompagner l'élève dans son parcours scolaire et professionnel, tous les collèges et lycées de l'académie de Strasbourg développeront, dès septembre, le Webclasseur de l'Onisep (ou passeport orientation formation). Testé en 2006 dans onze établissements, ce dispositif en ligne permet à l'élève de « devenir acteur de son orientation. Et ce tout au long de sa scolarité, de la 5e à la terminale. Il n'aura plus ainsi à choisir sa formation au dernier moment avec le couteau sous la gorge », explique Pascal Charvet, directeur national de l'Onisep. Grâce à ce Webclasseur, l'élève peut non seulement se documenter sur les différentes formations et métiers, mais aussi communiquer avec son professeur, son conseiller d'orientation ou son chef d'établissement via un agenda, une rubrique « Actualités » et une messagerie intégrée. « L'avantage de cet espace est qu'il n'est pas localisé. Les élèves mais aussi leurs parents peuvent y accéder depuis n'importe quel ordinateur grâce à un code qui leur est confié. On casse la barrière psychologique entre le monde de l'école et l'extérieur, explique Frédérique Weixler, responsable animation de l'Onisep. Certains élèves qui n'osent pas prendre la parole en cours, osent, en revanche, envoyer un mail à leur prof. De nouveaux rapports s'instaurent. »

Valider des compétences persos
Autre nouveauté pour la rentrée, onze établissements expérimenteront le livret de compétences. Un Webclasseur amélioré. Service supplémentaire, les élèves pourront faire valider des compétences non scolaires. « Par exemple, s'ils parlent une autre langue à la maison, précise Frédérique Weixler. L'objectif est de valoriser le parcours personnel de l'enfant, de capitaliser ses compétences. » Les chefs d'établissements présenteront, à la rentrée, ces nouveaux dispositifs aux parents et élèves.