L'architecture éco-responsable récompensée par la Région et l'Insa

©2006 20 minutes

— 

Une ancienne aciérie dépolluée grâce à des végétaux et transformée en pôle d'excellence, capable de vivre en autarcie énergétique complète et en autosuffisance électrique : c'est, grossièrement résumé, ce qui a permis à Didier Molard, 23 ans, de devenir le premier lauréat du « meilleur projet de diplôme d'architecte intégrant les énergies renouvelables »

Créé à l'initiative de la région Alsace et de l'Institut national des sciences appliquées (Insa) dans le cadre du programme Energivie, élaboré par la région pour développer les énergies renouvelables, ce prix sert un objectif précis : inciter les jeunes architectes à intégrer la dimension énergétique dans le départ d'un projet architectural

Ouvert cette année aux seuls étudiants en architecture de l'Insa, le concours sera accessible à partir de l'an prochain aux élèves de l'Ecole nationale supérieure d'architecture de Strasbourg

J B