Véhicules hors des sentiers battus

©2006 20 minutes

— 

Sur deux, trois ou quatre roues, le Salon des sports mécaniques de Strasbourg présentait ce week-end des engins peu communs

« En fait, on y trouve tout ce qui est à moteur », résume l'organisateur, Michel Bernard

Certains véhicules, croisés dans les allées, rappellent Mad Max

Ainsi, « Le Redoutable », qui porte plutôt bien son nom

Ce tracteur surpuissant est équipé de quatre turbines

d'hélicoptères russes ! Chacune d'entre elle dégage 2 000 chevaux, ce qui n'est pas superflu quand on sait que l'engin est destiné au « Tracteur Pulling », dont « le but est de parcourir le maximum de distance sans caler, en tractant une charge équivalente à cinquante tonnes », explique Guillaume Chauvin, un jeune pilote normand de 22 ans

Quelques allées plus loin, c'est le tuning qui tient le haut du pavé

Philippe, 31 ans, est un véritable passionné : « Pour moi, c'est un art », souligne-t-il

Le jeune homme a investi près de 10 000 e pour faire de sa voiture une « 206 H2O », dont le bleu méditerranée et les dauphins rappellent Le Grand Bleu de Luc Besson

Quand on aime, on ne compte pas

Plus modestes mais aussi plus innovants, les véhicules de l'Isac, présentés à quelques mètres de là

Conçues par l'association du même nom, ces toutes petites voitures sont assemblées à Strasbourg par des étudiants de l'Institut national des sciences appliquées

En mai prochain, l'une d'entre elles participera sur le circuit de Nogaro (Gers) à une course un peu particulière : cette fois, il ne s'agira pas de tirer la charge la plus lourde possible ou d'avoir la voiture la plus originale, mais de parcourir le maximum de distance avec seulement un litre de carburant

Ludovic Meignin

visiteurs Le Salon des sports mécaniques se tient au Parc Expo du Wacken depuis deux ans. L'organisateur de la manifestation indiquait hier que la barre des 12 000 visiteurs enregistrés l'an dernier sur deux jours pourrait être dépassée.