Le bilinguisme, priorité des Rhénans

©2006 20 minutes

— 

Les Alsaciens sont attachés au bilinguisme franco-allemand

L'association Entente franco-allemande, basée à Strasbourg, a rendu public hier matin les chiffres d'un sondage de TNS-Sofres, réalisé auprès de 900 personnes vivant dans l'« espace rhénan » (Alsace, Moselle, Sarre, Rhénanie-Palatinat, pays de Bade et région de Bâle)

Pour 56 % d'entre eux, le bilinguisme est l'objectif nº 1 à développer dans la région

En Alsace-Moselle, 43 % des habitants estiment d'ailleurs maîtriser la langue de Goethe

Peut-être plus modestes, 12 % des Allemands considèrent qu'ils parlent plus ou moins bien le français

L'amélioration de la coopération économique est appuyée par 40 % des sondés, et 37 % souhaitent l'amélioration des infrastructures routières et ferroviaires

Ils savent de quoi ils parlent : 19 % traversent la frontière au mois une fois par semaine

Enfin, ils sont favorables à 76 % à un transfert des compétences des Etats et de l'Union européenne vers les régions transfrontalières

J B