Schiltigheim passe à l'inventaire

— 

La capitale alsacienne de la bière produisait… du champagne. C'est l'une des certitudes avancées par l'inventaire du patrimoine culturel de Schiltigheim, présenté hier soir par la région. « Il était fait mention dans deux ouvrages d'une usine de champagnification dans les années 1870. Nous venons de retrouver, disséminés dans le tissu urbain, divers bâtiments industriels qui viennent attester son existence », explique Marie Pottecher, conservatrice à la région. Durant trois ans, six personnes, deux photographes, un cartographe, un conservateur et deux chercheurs ont parcouru les 753 hectares de Schiltigheim pour réaliser cet inventaire culturel. Trois mille dossiers portant sur l'urbanisme et l'architecture ont été créés, 10 000 clichés répertoriés. Un véritable outil d'aide à la décision en matière urbanistique et touristique. Cette étude marque la première étape de l'inventaire de l'agglo. Dès la rentrée, neuf personnes vont, durant quatre à cinq ans, scruter le quartier allemand de Strasbourg.S. de A.