L'hybride prêt à rouler des bornes

Philippe Wendling

— 

Les bornes dans les parkings permettront la recharge des véhicules en deux heures.
Les bornes dans les parkings permettront la recharge des véhicules en deux heures. — G. Varela / 20 Minutes

Dans les parkings strasbourgeois, les boîtiers muraux passent presque inaperçus. Ils vont pourtant permettre la recharge d'une centaine de voitures hybrides, que Toyota testera à partir de demain. D'autres bornes sont implantées ou en cours d'installation sur la voirie, au domicile et sur le lieu de travail des futurs utilisateurs de ces engins couplant moteurs électrique et thermique.

Des données centralisées
« C'est un des premiers dossiers de la nouvelle ère des véhicules électriques qui se concrétise », s'enthousiasme David Mignan, directeur du bureau d'études de la Douaisienne de basse tension. Les bornes conçues par sa société ont été retenues pour neuf parkings de la ville. « Elles permettent de recharger les véhicules en environ deux heures, via des prises dont on se sert habituellement dans l'industrie », explique-t-il. Le plus du dispositif réside, selon lui, dans le recours à un « courant porteur en ligne », en clair, à un transfert d'informations numériques via des lignes électriques. Il va « faire remonter à un superviseur différents éléments », tels le numéro de série de la voiture et son temps de charge, précise David Mignan. Les données collectées serviront ensuite à Toyota pour affiner les réglages de ses véhicules avant leur commercialisation.