Plus d'aides pour le social

S. de A.

— 

Une soixantaine d'étudiants de l'Ecole supérieure en travail éducatif et social de Strasbourg et du Centre de formation d'éducateurs de jeunes enfants se sont rassemblés, hier après-midi, place Kléber, dans le cadre de la mobilisation nationale sur la question de la gratification des stages. Ils réclament la « sauvegarde des formations en alternance » qu'ils suivent pendant leur cursus et la revalorisation des budgets alloués au secteur social. « On laisse les travailleurs sociaux dans la précarité. Ils ont moins de temps et moins de moyens pour s'occuper des personnes en difficultés », indiquait un étudiant.