L'autre s'invite dans les lycées

— 

Six ans après son lancement, « Le Mois de l'autre » ne cesse de prendre de l'ampleur. Créée à la suite de profanations antisémites et racistes dans les cimetières de la région, cette manifestation a pour vocation d'éduquer les jeunes lycéens à la tolérance.
Pour cette édition 2010, 16 800 élèves se sont mobilisés autour des 234 projets, organisés dans les établissements scolaires. Un succès puisqu'ils n'étaient que 5 000 en 2004, lors de la première édition de cette ­manifestation. Des rencontres-débats et des ateliers de théâtre et de chant sont prévus dans 66 établissements de la région. Cette année, ils ont pour thème central les discriminations faites aux femmes. « Lors du bilan de la précédente édition, les témoignages recueillis nous ont poussé à élargir la question de l'autre aux relations garçons-filles, explique André Reichardt, président UMP de la région. La diversité ne va pas de soi et les violences envers les filles sont encore très présentes dans les lycées. »S. de A.