l'insertion se met à table au port-du-rhin

Sonia de Araujo

— 

Les travaux devraient être achevés en mai.
Les travaux devraient être achevés en mai. — G. varela / 20 minutes

L'association OPI (orientation prévention insertion) met les petits plats dans les grands. A son initiative, un restaurant associatif verra le jour en mai prochain au Port-du-Rhin, en lieu et place de l'ancien hôtel-restaurant Le Rhin français, inoccupé depuis dix ans. L'objectif de ce projet né en 2006 : proposer une étape de professionnalisation à des habitants du quartier en grandes difficultés.

Vingt riverains initiés

aux métiers de la restauration
« Dans le cadre d'un chantier d'insertion, nous proposons à vingt jeunes ou mères de famille, au chômage et sans qualification pour la plupart, de se réinsérer dans le monde du travail, explique Brigitte Sabourin de l'OPI. A tour de rôle, ils sont initiés aux différents métiers de la restauration et de l'animation. Et participent également à la réhabilitation des lieux. » Yassine Rechiche, 18 ans, fait partie de ces jeunes. Depuis qu'il a arrêté l'école à 16 ans, il n'a pas réussi à trouver un emploi. « Cette expérience me permettra de découvrir quel métier je souhaite exercer et de suivre ensuite la formation professionnelle adaptée », déclare-t-il. Ce projet est soutenu par la ville, et les conseils général et régional. CUS Habitat finance quant à lui la rénovation et la mise aux normes des 274 m2 du local, à hauteur de 216 000 €.