Retour de barreau pour le dauphin

— 

Du jamais vu. Les avocats du barreau de Strasbourg ont malmené une vieille tradition en ne ratifiant pas le candidat qu'ils avaient pressenti pour être leur futur bâtonnier. Il y a un an, ils avaient élu Renaud Bettcher pour présider leur ordre à partir de janvier 2010. Hier, au lieu de confirmer leur vote, ils ont choisi Jean Wiesel. Sur les 588 avocats qui ont participé au scrutin, 261 ont opté pour Renaud Bettcher, 276 lui ont préféré son rival et 41 se sont abstenus. Déjà bâtonnier de 2000 à 2002, Jean Wiesel s'était présenté contre le dauphin Bettcher par « sens du devoir », une partie des 750 avocats reprochant à leur confrère « certaines affaires » et un « comportement impulsif ». « Je voulais changer le système, réduire la rémunération du bâtonnier [de 7 000 à 3 000 euros] et mener un audit sur l'usage des finances du barreau. Forcément, ça n'a pas plu, estime le perdant. Je vais m'en remettre. Contrairement à d'autres, je n'ai jamais eu besoin d'être bâtonnier pour exister. » W

P. W.