Strasbourg

L'Alsace bien préparée au tout numérique

Le spectre de l'écran noir s'éloigne. A trois mois du basculement des émetteurs de la télévision analogique au numérique, la majorité des foyers alsaciens a déjà au moins un poste équipé pour cette technologie. De l'aveu du président Philippe Lévrier...

Le spectre de l'écran noir s'éloigne. A trois mois du basculement des émetteurs de la télévision analogique au numérique, la majorité des foyers alsaciens a déjà au moins un poste équipé pour cette technologie. De l'aveu du président Philippe Lévrier, président de France télé numérique, groupement crée pour l'occasion, « c'est pour cela que l'Alsace sera la première à passer au numérique le 2 février 2010. Pour nous, c'était la région la plus facile. » Adaptateurs TNT, câbles, antennes satellite et ADSL y sont répandus, et les Alsaciens ne sont que 5,4 % à dépendre de la traditionnelle antenne râteau. Ce sont ces foyers qui devront s'équiper d'un boîtier TNT pour continuer à regarder la télévision à compter du 2 février. « Et il vaut mieux ne pas attendre le dernier moment pour acheter son adaptateur », conseillent les autorités. Car même si le numérique passera lui aussi par les antennes râteau il se peut que le câble soit détérioré, ce qui empêchera la réception de tout signal. « Avec le numérique c'est tout ou rien », prévient-t-on du côté du Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA).

Les 43 000 foyers alsaciens devant obligatoirement s'équiper d'un adaptateur pourront être aidés financièrement, suivant leurs ressources. Une aide allant de 25 euros pour l'achat d'un adaptateur ou d'une nouvelle télé, à 120 euros s'il faut réparer ou remplacer le câble d'antenne.

Restent les 9 000 Alsaciens qui résident dans les futures zones d'ombre et qui n'auront pas accès à la TNT. Il s'agit principalement de petites zones de montagne dont les émetteurs ne seront pas renouvelés, à savoir une partie de la Haute-Vallée de la Bruche, du Val de Villé, et le fond de la vallée de Munster. « Des zones de résidences secondaires, et déjà bien équipées... en paraboles », tempère France télé numérique. Ces laissés pour compte bénéficieront d'aides plus importantes, allant jusqu'à 250 euros pour l'installation d'un récepteur satellite. Globalement, les Alsaciens se disent bien informés de ce passage au tout numérique et se félicitent de recevoir bientôt 18 chaînes avec une meilleure définition. Mais les responsables du groupement s'attendent à des appels de protestation le jour J. Car dans la nuit, les émetteurs auront été configurés pour d'autres fréquences et chacun devra lancer une nouvelle sélection de chaînes sur son téléviseur. W

Infos au 0970 818 818 (N° vert).