La personnalité de Salvatore Cucchiara au coeur des débats

— 

L'auteur présumé, Salvatore Cucchiara.
L'auteur présumé, Salvatore Cucchiara. — F. FLORIN / AFP

« Un homme difficile à cerner. » Selon l'expertise psychologique livrée à la cour d'assises du Bas-Rhin, Salvatore Cucchiara est doté d'une personnalité « contrastée » et « impulsive ». Ce père de famille de 40 ans comparaît jusqu'à vendredi à Strasbourg pour le meurtre à coups de couteau d'une étudiante de 20 ans qui l'aurait aspergé d'eau. Le drame est survenu à Offendorf en juin 2006. Les éléments communiqués hier à la barre du tribunal par un gendarme ayant participé aux investigations ont apporté un certain nombre d'éléments à charge. L'enquêteur a notamment évoqué des antécédents sur le lieu de travail de Salvatore Cucchiara. Un ex-collègue le décrit comme quelqu'un « pouvant se mettre en colère lorsqu'il n'obtient pas ce qu'il veut ». Le gendarme souligne aussi le comportement atypique dont aurait fait preuve le meurtrier présumé lors de la découverte du corps de la victime. « Il a dit de ne surtout toucher à rien, alors que dans une telle situation on pense plutôt à porter secours. »

Les connaissances et les proches qui se succèdent à la barre livrent un portrait diamétralement opposé de l'accusé. Ainsi, le père d'une jeune fille avec laquelle sortait un des fils de Salvatore Cucchiara parle d'un homme « gentil, généreux et serviable ». Et le témoin ajoute : « Je ne le vois pas violent. » Un ancien voisin ayant connu l'accusé lorsqu'il habitait à la cité de l'Ill à Strasbourg évoque quant à lui « un être agréable à fréquenter ». W

L. M.