la retraite libère des places

— 

Quelque 227 000 Alsaciens devraient prendre leur retraite d'ici à 2020, révèle une étude publiée hier par l'Insee. L'Alsace serait alors la région présentant le plus faible taux de fin d'activité. Il concernerait 30,7 % des actifs enregistrés en 2005 contre 32,5 % en moyenne au niveau national. Chaque année, 10 000 personnes devraient arrêter de travailler en Alsace avant 2011, 16 000 autres entre 2011 et 2015, et 20 000 entre 2016 et 2020. Selon l'Institut, l'agriculture, la fonction publique, la finance, l'industrie du textile et du bois pourraient être les secteurs les plus touchés par les retraites. Une « forte vague de départs » devrait aussi concerner l'administration et l'éducation, qui, ensemble, perdraient 41 000 actifs, soit 36 % de leurs employés. Les domaines qui auront « de très forts besoins de renouvellement » engloberaient les métiers des services, de la comptabilité et des professions de santé, telles qu'infirmiers et aides-soignants. A bon entendeur ! W

P. W.